> Accueil > Paroles > Quelque chose et moi

Quelque chose et moi

    Les paroles de Quelque chose et moi ont été écrites par Pierre Delanoë et la musique composée par Claude Ganem.

    La chanson Quelque chose et moi a été éditée par Sugarmusic No 1.
    A notre connaissance, ce titre n'a été repris par aucun autre artiste.

    Paroles Quelque chose et moi

    Il était un soir 
    Il était une fois 
    Quelque chose et moi 
    Quelque chose et moi 
    
    Il était un soir 
    Il était une fois 
    Quelque chose et moi 
    Quelque chose et moi 
    
    Un signe un espoir 
    Une image une voix 
    Quelque chose et moi 
    Quelque chose et moi 
    
    Et je n'étais plus seul au monde 
    Et je n'avais plus peur ni froid 
    Et je vivais chaque seconde 
    Et j'étais partout à la fois 
    Et une araignée de légende 
    
    
    Tisse le ciel de ma nuit 
    Comme je suis heureux dans ma chambre 
    Je ne sais pourquoi ni pour qui 
    
    Je vais et je viens 
    Mal et bien sous mon toit 
    Quelque chose et moi 
    Quelque chose et moi 
    
    Et je n'attends rien 
    Ni des dieux ni des rois 
    Quelque chose et moi 
    Quelque chose et moi 
    
    Comme un prisonnier s'émerveille 
    A regarder vivre une fourmi 
    J'ai reçu de bonnes nouvelles 
    Il paraît que ça va bien la vie 
    
    J'ai envie d'ouvrir la fenêtre 
    Pour me voir passer dans la rue 
    Savoir si j'ai changé de tête 
    Revoir ce que je ne suis plus 
    
    la la la la.... 
    
    Et je n'étais plus seul au monde 
    Et je n'ai plus peur ni froid 
    La nuit ne sera plus très longue 
    Oui, je sais que tu existeras 
    
    Il était un soir 
    Il était une fois

      Donnez votre avis !

        Vous souhaitez réagir, donner votre opinion, nous signaler une anecdote, merci de remplir soigneusement le formulaire ci dessous.

        Nom :
        Prénom :
        Adresse :
        Ville :
        Code postal :
        E-mail :
        Téléphone :
        Objet :
        Votre message, anecdote, avis :