> Accueil > Biographie

Biographie de Pierre Delanoë

        Donnez votre avis !

          Vous souhaitez réagir, donner votre opinion, nous signaler une anecdote, merci de remplir soigneusement le formulaire ci dessous.

        1918Le 16 Décembre, Pierre Delanoë nait à Paris dans le Xè arrondissement. Pierre Charles Marcel Napoléon Leroyer emprunte le nom de Delanoë, patronyme de sa grand-mère.
        Années 30Ancien élève des oratoriens et licencié en droit, il entre dans l'Administration fiscale et devient agent surnuméraire de l'Enregistrement, des Domaines et du Timbre.
        Années 40À la Libération, il retrouve son beau-frère Gérald Biesel - dit Frank Gérald -, qui compose des musiques. Il s'amuse alors à mettre des paroles sur ces mélodies et il leur vient l'idée de monter un numéro de duettistes, Pierre au chant et Frank Gérald au piano. En 1948, « Y'a un pli au tapis du salon » est le titre de leur première chanson, à laquelle s'ajouteront d'autres titres comme « Rondo pour un électron ».
        Années 50En 1950, un jour, Jean Nohain le présente à la chanteuse fantaisiste Marie Bizet (disparue en 1998), qui enregistre la chanson "Je cherche un mari", suivie en 1952 de "Quand vous reviendrez chez moi". C'est chez Marie Bizet que Pierre Delanoë fait la connaissance d'un certain François Silly, qui va devenir Gilbert Bécaud.
        Ensemble, ils créent "Mes mains" en 1953 que Lucienne Boyer met aussitôt à son répertoire lors d'un spectacle à l’Alhambra.
        De prestigieux interprètes chante des chansons de Pierre Delanoë, comme Georges Guétary ("Au petit trot" en 1953), Tino Rossi ( "Deux amants" en 1954), Yvette Giraud ("Si tu es jolie" en 1955) et Edith Piaf ("Les grognards" en 1958).
        En 1955, Pierre Delanoë devient Directeur des Programmes de la station radio périphérique Europe n°1, poste qu'il occupera jusqu'en 1960.
        La chanson "Salut les copains" enregistrée en 1957 par Gilbert Bécaud deviendra le titre de l'émission radio puis du magazine éponyme symboles de la période "Yé-Yé".
        En 1958, La France remporte pour la première fois l'Eurovision grâce à la chanson "Dors mon amour" interprétée par André Claveau et écrite par Pierre Delanoë.
        Années 60En 1962, après 5 ans de labeur en collaboration avec Gilbert Bécaud, Louis Amade et Jacques Emmanuel (qui signe le livret), "L'opéra d'Aran" obtint un beau succès malgré le scepticisme des observateurs.
        Puis Pierre Delanoë traduit et adapte les chansons de Bob Dylan pour Hugues Aufray et l’album "Aufray chante Dylan" sorti en 1965 a créé l’événement.
        En 1967, Michel Fugain, qui a débuté quelques années auparavant, enregistre "Tu peux compter sur moi", mais surtout "Je n’aurai pas le temps" qui sera un énorme succès.
        Avec « Le Bal des Laze » écrite pour Michel Polnareff, Pierre Delanoë montre en 1969 sa formidable capacité à adapter son écriture à la voix et à l'univers d'un artiste.
        Rien qu'en 1969, il signe trois classiques de Joe Dassin avec "Le petit pain au chocolat", "Les Champs-Élysées", "Le chemin de papa".
        Années 70En 1970, il reprend ses fonctions à Europe n°1 pour deux ans. L'auteur a également adapté en français des comédies musicales majeures comme "Godspell" en 1971, une oeuvre originale de Stephen Schwartz comprenant Daniel Auteuil et Dave dans la distribution française, et "Jesus-Christ Superstar", créée par Andrew Lloyd Weber, et présentée au Théâtre National de Chaillot en 1972.
        Auteur mais aussi adaptateur de talent, Pierre Delanoë réécrit «Africa» de Toto Cutugno pour créer "Lété indien" en 1975 et fait découvrir au grand public les aquarelles de Marie Laurencin.
        Initialement parue en 1975 en face B du 45-tours "Le funambule", "La ballade des gens heureux" est devenue la chanson la plus célèbre de Gérard Lenorman, suivie de "Le gentil dauphin triste" (1976), "Voici les clés" (1976), "L’enfant des cathédrales" (1977) et "Si j’étais président" (1980).
        Années 80Pierre Delanoë assume les fonctions de Président de la SACEM de 1984 et 1986, puis de 1988 à 1990.
        Années 90Il fut une troisième fois Président de la SACEM de 1992 à 1994.
        Désormais Président d'Honneur de la SACEM, il se voit décerné le Grand prix des poètes en 1997 par l'institution.
        2006Le 27 Décembre, Pierre Delanoë décède d'un arrêt cardiaque.
        Nom :
        Prénom :
        Adresse :
        Ville :
        Code postal :
        E-mail :
        Téléphone :
        Objet :
        Votre message, anecdote, avis :