> Accueil > Paroles > Les grognards

Les grognards

    Les paroles de Les grognards ont été écrites par Pierre Delanoë et la musique composée par Hubert Giraud.

    Le titre Les grognards a été enregistré en 1958.
    La chanson Les grognards a été éditée par S.E.M.I..
    A notre connaissance, ce titre n'a été repris par aucun autre artiste.

    Paroles Les grognards

    Ecoute, peuple de Paris :
    Tu n'as pas la fièvre.
    Ecoute ces pas qui marchent dans la nuit,
    Qui s'approchent de ton rêve.
    Tu vois des ombres qui forment une fresque gigantesque accrochée dans ton ciel.
    Ecoute, peuple de Paris :
    Regarde, peuple de Paris, ces ombres éternelles
    Qui défilent en chantant sous ton ciel.
    Refrain                                                                                                                                                                                                                                                                               Nous les grognards, les grenadiers,
    Sans grenades, sans fusils ni souliers,
    Sans ennemis et sans armée,
    On s'ennuie dans la nuit du passé.
    Refrain                                                                                                                                                                                                                                                                               Nous les grognards, les grenadiers,
    Sans grenades, sans fusils, ni souliers,
    Ce soir nous allons défiler
    Au milieu de vos Champs-Elysées.
    Wagram, Iéna, Eylau, Arcole, Marengo... Ca sonne bien.
    Quelles jolies batailles.
    Tout ce travail,
    C'était pas pour rien
    Puisque les noms de rues,
    Les noms d'avenues
    Où vous marchez,
    C'est avec le sang
    De nos vingt ans
    Qu'on les a gravés.
    Nous les grognards, les grenadiers,
    Sans grenades, sans fusils ni souliers,
    Sans ennemis et sans armée,
    On s'ennuie dans la nuit du passé.
    Nous les grognards, les grenadiers,
    On est morts sur des champs étrangers.
    On a visité la Russie
    Mais jamais nous n'avons vu Paris.
    On n'a pas eu le temps
    D'avoir un printemps
    Qui nous sourit.
    Nos pauvres amours
    Duraient un jour,
    Au revoir et merci.
    Roulez, roulez tambours.
    Dans le petit jour
    On s'en allait.
    Au son du clairon
    Et du canon,
    Notre vie dansait.
    Nous les grognards, les grenadiers,
    On nous a oubliés, oubliés...
    Depuis le temps de nos combats,
    Il y a eu tant et tant de soldats
    Mais, cette nuit, vous nous verrez
    Sans grenades, sans fusils ni souliers,
    Défiler au pas cadencé
    Au milieu de vos Champs-Elysées
    Sans grenades...
    Sans fusils...
    Ni souliers...
    A Paris... 

    Video Les grognards

      Donnez votre avis !

        Vous souhaitez réagir, donner votre opinion, nous signaler une anecdote, merci de remplir soigneusement le formulaire ci dessous.

        Nom :
        Prénom :
        Adresse :
        Ville :
        Code postal :
        E-mail :
        Téléphone :
        Objet :
        Votre message, anecdote, avis :